Dans cet article consacré aux fleurs d'intérieur et de jardin, nous nous concentrerons sur les Pachistahis - une plante herbacée ou arbustive très belle et sans prétention originaire d'Amérique du Sud. Ce genre de 12 espèces d'arbustes à feuilles persistantes vivaces, tout comme Croisement, appartient à la famille des Acanthaceae. De tous les représentants, seuls trois sont cultivés et cultivés dans un environnement contrôlé - Pachystachys coccinea, Pachystachys lutea et Pachystachys spicata, tandis que le reste ne peut être vu que dans leurs habitats naturels. Son nom vient du grec pahi (παχύ - épais) et stachis (σταχυς - épi de maïs), à cause des bractées spécifiques et lumineuses, jaunes, jaune-orangées ou rouges. Dans les régions tropicales et subtropicales, où la température ne descend pas en dessous de 10 degrés, les pahistahis peuvent être cultivés comme plante de jardin, tandis que dans le reste de la planète, il s'agit d'une fleur d'intérieur ou de serre.

L'espèce jaune la plus commune (Pachystachys lutea) est un semi-arbuste atteignant un mètre de hauteur, avec des tiges vertes qui recouvrent l'écorce de l'arbre à sa base. Il y a une masse verte dense de feuilles cruciformes à veines convexes. Il fleurit de mars-avril à septembre-octobre en formant des bractées dorées à fleurs blanches ou crème.
Le phystachys rouge (Pachystachys coccinea), également appelé le «gardien du cardinal», en raison de sa ressemblance avec les plumes de garde, est l'autre représentant commun, qui, cependant, peut presque doubler.





La plante n'est pas capricieuse, mais si aucun soin minimal n'est pris, elle ne se laissera pas aller à sa floraison luxuriante. Les pachistaches aiment la lumière et l'air frais, mais il faut éviter les courants et le soleil très fort. Comme il est bon d’être à l’extérieur pendant les mois d’été, son emplacement ne doit pas être ventilé et, même s’il se sent bien au soleil le matin et l’après-midi, il doit être évité.

Comme toutes les plantes tropicales, le pachistachis se sent mieux dans un environnement où la température est voisine de 20-22, l’été n’est pas souhaitable pour dépasser 25. En hiver ou dans la période d'octobre à mars, une plage de degrés 16-19 est recommandée. La climatisation est nécessaire car, en cas de changements brusques, certaines feuilles peuvent s’égoutter. Abaisser les degrés au-dessous de 13-14 pose déjà un risque grave pour la plante.

L'irrigation doit être abondante et fréquente, avec de l'eau froide restante, mais le sol doit être très bien drainé pour ne pas le retenir. Pendant la floraison, veillez à ne pas mouiller les fleurs. Le sol ne doit pas sécher pendant les mois chauds, tandis que pendant le froid, l'arrosage est éclairci. L’humidité élevée inhérente à l’environnement naturel pour les pachistaches fait qu’elle se sent très bien avec un aérosol, des douches chaudes, une humidification, etc.

Une nutrition modérée du sol avec des complexes minéraux florifères est la bienvenue pendant la période de floraison. C'est une bonne idée de replanter un an ou deux en remplaçant une grande partie du substrat pour réduire l'acidité. La nouvelle couche de sol doit être très bien drainée.

Bien qu’il pousse lentement, l’élagage périodique des pachistaches aura un effet positif sur la densité et la floraison. La multiplication se fait par des boutures de couleur pendant la période de floraison, qui sont placés dans de l'eau douce et froide jusqu'à l'apparition des racines.